Communiqué de presse

Conférence Harvest en partenariat avec Paris School of Economics « Démocratiser le conseil patrimonial »

#épargne #gestion de patrimoine #conseil

Harvest, numéro 1 de l’édition de solutions digitales pour les métiers du conseil financier et patrimonial et observateur indépendant de ce secteur, organise en partenariat avec Paris School of Economics (PSE) une conférence sur le thème « Démocratiser le conseil patrimonial ». Dans l’environnement de taux bas, la démocratisation du conseil patrimonial est en effet devenue un enjeu d’envergure pour éviter que les épargnants français ne soient spoliés de leurs économies et que les professionnels ne soient, dans le même temps, pénalisés par les placements trop défensifs de leurs clients. Ce sera là le fil conducteur de cet évènement qui mettra en présence des intervenants de haut niveau.

 

RV le 14 janvier à partir de 8h30, Club Laffitte (54 rue Laffitte 75009 Paris)

 

Alors que les placements favoris des Français sont l’assurance-vie en euros, les livrets d’épargne réglementée et livrets bancaires ainsi que les dépôts à vue, leur rendement réel est proche de zéro, voire négatif. En effet, les compagnies d’assurance ont commencé à annoncer des taux de rémunération 2019 des fonds euros très en deçà des taux servis en 2018 (1,8% en moyenne en 2018 – net de frais et avant prélèvements sociaux -) et à décourager de nouvelles souscriptions à leurs fonds euros. Le taux du livret A, actuellement à 0,75%, devrait passer à 0,5% au mois de février. Quant aux dépôts à vue trop conséquents, certaines banques les taxent désormais. « Quel que soit le niveau de leur patrimoine, les taux négatifs sont une malédiction pour les épargnants, qu’aggravent deux facteurs : l’aversion au risque et l’insuffisance de conseil », précise Patrice Henri, Directeur Général Délégué d’Harvest.

Les acteurs de la gestion de patrimoine sont eux aussi pénalisés, dans leur chiffre d’affaires comme dans leur résultat d’exploitation, par des encours clients faiblement générateurs de commissions. Cela pénalise la rentabilité du conseil qui pourrait alors être concentré sur les clients les plus fortunés.

Pourtant, dès qu’un conseil professionnel est donné aux épargnants, les résultats en sont impressionnants. Ainsi, les détenteurs de plus d’un million d’euros d’actifs financiers, généralement conseillés par des banques privées et réseaux de professionnels, ont vu leur patrimoine s’accroitre de 69% sur dix ans, alors que le patrimoine de l’ensemble des Français a fondu de 6% net d’inflation[1].

 

Les taux d’intérêt devant rester durablement bas, comment procurer au plus grand nombre d’épargnants un conseil patrimonial individualisé ?

Cette conférence sera notamment l’occasion de faire le point sur les leviers existants et les différentes stratégies permettant de réussir ce challenge.

Après les exposés de Jean-François Palus, Directeur Général Délégué et administrateur Kering, sur « Kering : retour sur trente années de transformation » et un état des lieux sur l’apport des technologies d’intelligence artificielle dressé par Marie Brière, Responsable du Centre de Recherche aux Investisseurs, Amundi, et Olena Havrylchyk, Professeure, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Philippe Waechter, Directeur de la recherche Economique et Chef économiste Ostrum Asset Management, nous éclairera sur le contexte macro-économique et ses perspectives : « Un monde nouveau, post baisse des taux ».

 

Sa présentation sera suivie d’une table ronde animée par Patrice Henri sur le thème : « Quelles visions de la démocratisation du conseil patrimonial » qui réunira Corinne Calendini, Directrice Wealth Management et Banque Patrimoniale Axa, Joëlle Durieux, Directrice Générale du Pôle compétitivité mondial Finance Innovation et secrétaire nationale de French Tech, Sonia Fendler, Présidente Altixia Reim et Franklin Wernert, Directeur Général Adjoint, en charge des solutions de gestion de fortune et des investissements Société Général Private Banking France.

 

Brice Pineau, Coprésident d’Harvest, clôturera la séance.

[1] Source Asterès pour ABN Amro 2019

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!