Expertises

Expertise calculatoire

Harvest, l’expertise calculatoire au service du conseil financier

Une stratégie dynamique d’allocation d’actifs au service de l’épargnant

Harvest, une expertise décisionnelle forte pour analyser la performance des classes d’actif

La directive européenne sur les marchés d’instruments financiers (MiFID 2) vise en premier lieu à améliorer la protection des investisseurs. Sur ce point, elle place sans ambiguïté le devoir d’information et de conseil au cœur du processus d’intermédiation financière. La lecture attentive des textes montre que le régulateur insiste de manière récurrente sur la nécessité de développer des outils d’aide au conseil afin de déterminer une stratégie d’investissement au service de l’épargnant, déterminée par sa connaissance des marchés financiers, son degré d’appétence au risque, sa situation patrimoniale, ses objectifs ou encore son horizon de placement.

Les solutions logicielles développées par Harvest, qui intègrent l’ensemble de ces caractéristiques, reposent sur une stratégie dynamique d’allocation d’actifs centrée sur l’investisseur consistant à maximiser la probabilité d’atteinte de ses objectifs.

Des scénarios prospectifs pour proposer des solutions d’investissement pertinentes

Précisons, point d’importance, que la théorie des marchés efficients (EMH) qui postule que ces derniers sont imprédictibles et suivent une marche aléatoire a peu de crédit à long terme car elle conduit à des distributions probables de performances futures irréalistes. C’est pourquoi nous travaillons sur la construction de scenarios prospectifs dans lesquels les imperfections des marchés peuvent se traduire à court terme par des déviations significatives entre les cours boursiers et leur valeur fondamentale, mais où à plus long terme, les mouvements excessifs sont corrigés et les cours tendent vers un niveau économiquement compatible.

Cette logique permet de passer d’une offre de fonds d’investissement, packagés pour répliquer un indice de marché, à un service capable de proposer à chaque épargnant une solution d’investissement adaptée à ses projets. A cet effet, on procède à des simulations permettant d’appréhender la distribution probables des performances futures des différents marchés.

Le processus décisionnel pour encadrer les performances d’une allocation d’actifs requiert des hypothèses à plus ou moins long terme sur les rendements, les volatilités et les corrélations des classes d’actifs.

  • Une méthode classique, dite « inconditionnelle », consiste à utiliser les informations historiques comme guide pour l’avenir.
  • L’autre façon de générer des rendements est « conditionnelle », ce qui signifie que le rendement attendu des actifs ne repose pas uniquement sur des observations passées.

C’est cette seconde voie, plus féconde, que nous avons retenue. Le modèle alternatif implémenté par Harvest est celui de « Black et Litterman ». La souplesse du modèle lui permet de combiner plusieurs sources d’information pour définir l’espérance de rendement et la variance des classes d’actifs. Il est ainsi possible de combiner des données issues de l’observation du marché avec les anticipations des opérateurs.

Des simulateurs qui accompagnent la pédagogie et la vente

La capacité des clients consommateurs et des intermédiaires à appréhender ces concepts n’est pas manifeste. C’est pourquoi nous accordons une attention toute particulière à l’ergonomie et l’interface de nos logiciels afin de faciliter le dialogue entre l’investisseur et le conseiller.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!