Veille patrimoniale

Assurance vie – L’ACPR publie le bilan de l’année 2019

#fiscalité

Le 28 mai dernier, l’ACPR a publié un rapport sur le marché de l’assurance vie en 2019.

Ce rapport met en évidence une légère hausse de la collecte sur l’année (20,4 Mds €) par rapport à 2018 (20,1 Mds €). Il montre également que le fonds euros est plébiscité par les assurés sur le 1er semestre, malgré un rendement à la baisse, du fait de la chute continue des taux d’intérêt sur la même période.

L’augmentation de la collecte s’explique par une hausse importante des versements, combinée à un maintien des demandes de prestations par rapport à l’année 2018 (les prestations comprennent les versements de capitaux décès et les rachats). En effet, les primes versées en assurance vie ont à nouveau atteint un niveau record, à 123,8 Mds € (après 123,5 Mds € en 2018), tandis que les demandes de prestations sont restées stables (103,4 Mds € en 2019 après 103,3 Mds € en 2018).

Note : Depuis mars 2020 cette tendance s’est inversée, avec une décollecte importante sur 2 mois consécutifs (voir notre précédent article).

Le rapport indique également quels supports de versements sont privilégiés par les assurés. Il ressort que leurs préférences ont évolué au cours de l’année dernière.

Le 1er semestre a été marqué par la prédominance des versements sur le fonds euros (15,3 Mds € sur l’année), en rupture par rapport aux années précédentes. Ce comportement des assurés résulte de la baisse importante constatée sur les marchés boursiers en fin d’année 2018. L’engouement pour les supports liquides procurant des rendements sûrs, bien que faibles, est d’ailleurs confirmé par la collecte sur le Livret A, qui a également progressé par rapport à l’année 2018.

Mais la tendance s’est ensuite inversée, et les versements des assurés ont davantage été orientés vers les unités de compte à partir de septembre 2019. Selon le rapport, l’accélération de la baisse des taux intervenue au cours du 1er semestre a, en effet, conduit les assureurs à favoriser la commercialisation des unités de compte dans la 2nde partie de l’année. Pour autant, seulement 5,1 Mds € ont été versés en unités de compte sur l’année, soit 4 fois moins qu’en 2018.

Concernant les arbitrages entre les supports, ils ont également profité au fonds euros sur la majeure partie de l’année 2019, et c’est seulement à la fin de l’année que les arbitrages ont été dirigés vers les unités de compte.

Le rapport de l’ACPR fait directement le lien entre les arbitrages massifs vers le fonds euros et la correction importante qui a eu lieu en fin d’année 2018 sur les marchés boursiers.
Source : Rapp. ACPR, Le marché de l’assurance vie en 2019

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!