Revue de presse

La gestion privée face à de multiples défis

#gestion de patrimoine #transformation digitale

Le troisième Forum de la gestion privée, qui s’est tenu récemment, a été l’occasion de rassembler de nombreux spécialistes d’un secteur qui connaît une phase de transformation sans précédent.

 

La troisième édition du Forum de la gestion privée a tenu ses promesses. Réunir de nombreux du monde de la gestion privée, tout d’abord, et évoquer les grands sujets qui agitent le secteur. Pour apporter sa pierre à l’édifice et aborder les problématiques d’une industrie de la gestion privée en pleine mutation , L’Acte avait au préalable mis sur pied un comité de pilotage constitué de représentants banques privées, family offices ou grands cabinets de conseillers en gestion de patrimoine. A charge pour ces derniers de faire part de leurs préoccupations du moment .. et de remonter l’information. Le spectre des sujets concernant la gestion privée était donc large. A l’égal du secteur couvert et du nombre d’acteurs qu’il concerne en somme.

[…]

Les défis de la digitalisation

Parmi les grands chantiersdelagestionprivéefigurenaturellementla digitalisation .Avecensous-jacentlesmultiples défis qu’ une telletransformationimpose. Longtempsenretardsur les banquesdedétail, le mondedela gestionprivéeaengagé samutation digitale. Lorsdelatroisièmetablerondedu Forum de la gestion privée, consacrée à ?évolution de la relation client-conseiller , Béatrice Bebrgey , directeur BNP Paribas Banque Privée , Patrice Henri , directeur général délégué d ‘ Harvest , Frédéric Largeron directeur Banque Privée France Groupe Crédit du Nord Banque Privée , et Philippe Schintowski , manager director France d ‘ Avabq , ont débattu de ceque le rôle du banquier privé 3 . . De l ‘ avis de Patrice Henri , « lesbanquesprivéesont longtempseu la conviction qu’ ellespouvaient faire sans le digital persuadées que les besoinsdigitaux de leurs clients étaient couverts par la banque retail et que les servicesdegestionprivée relevaient du face-à-face. Sans compter que moyensfinanciers ont manqué cesdernièresannées, dans un contextede baisse significative desrésultatsd ‘ exploitation desétablissementsprivés La pression réglementaire a pourtant contraint la gestion privée à entamer satransformation numérique . Béatrice Belorgey souligne d ‘ ailleurs que « sansoutils infirrnatiques , il ne seraitpas possiblede seconformer aux éléments deRYC [ know your customerl et àla réglementation deMIF 2, DDA et Priip ; autant de sujetschronophageset risques. L ‘ intérêt du digital en banque privée, c’ est la simplification du parcours client avec desprocess plus fluides en middle comme en Lesservices digitaux sont tout aussi nécessaires sur partie transactionnelle – opérations simples , passages d ‘ ordres , souscriptions , versements – comme en témoigne le développement de la signature électronique .En tenues d ‘ activité , les outils d ‘ agrégation ou de simulation sont également de précieux supports pour les conseillers.

[…]

 

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!