Revue de presse

Les outils de profil de risque avant l’échéance du 1er octobre

Lourdeur administrative supplémentaire ou opportunité commerciale ? Avant l’entrée en vigueur fiée au 1er octobre 2013 de la réglementation AMF-ACP portant sur le recueil des informations clients (1), les conseillers s’interrogent sur la pertinence d’un tel dispositif. Les fabricants de logiciels y voient plutôt une opportunité commerciale.

 

Jean-Philippe Robin, directeur commercial d’Harvest avance qu’un profil de gestion prudent  n’est pas incompatible avec une part d’investissement en unités de compte car la durée du placement doit être prise en compte dans l’allocation. En effet,le temps est un facteur de limitation du risque». Jean-Pascal Amigues, le président d’AMC se déclare d’accord sur ce point : « C’est une superbe opportunité qui est donnée aux conseillers pour vendre des unités de compte. Avec cet outil, ils sont en mesure de montrer que les préconisations qui sont basées sur le profil investisseur de leur client ne sont pas réduites à des supports sécuritaires. »

Selon Jean-Philippe Robin, « une majorité -71% – des cabinets qui ont recours à O2S, notre solution d’agréation de comptes et de connaissance client, ont utilisé au moins une fois la fonctionnalité de profilisation. Au total, 22.500 clients ont déjà été profilés ce qui commence à être significatif ».

[…]

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!